Spoiler ou ne pas spoiler, telle est la question

Grey's Anatomy

Dans cette période printanière où les articles sur Game of Thrones fleurissent à foison (*), une vieille série qui ne faisait plus trop parler d’elle est revenue soudainement sur le devant de la scène au cours de cette semaine et « fait de l’ombre » au mastodonte de HBO. Oui, on parle bien de Grey’s Anatomy. Et non, il n’y a pas de spoilers dans la suite de l’article.

(*) pour évoquer des choses aussi diverses que les intrigues du dernier épisode en date, l’essor du tourisme sur les lieux du tournage ou la dernière campagne de promo du PSG.

Si la promo de cet épisode 11.21 annonçait la couleur avec un « this is the episode America will never forget » accompagnant les images, pouvant mettre la puce à l’oreille des plus érudits sur ce qui allait se tramer, c’est la réception chez de nombreux abonnés un jour avant sa sortie du nouveau numéro de Entertainment Weekly qui a allumé la mèche.

Ainsi, ce jeudi, le jour même de sa diffusion sur ABC, une énorme révélation concernant l’épisode « How To Save a Life » etait envoyée en pleine figure des potentiels téléspectateurs via un article du magazine destiné à être lu après le visionnage.

Pan ! Le spoiler ne tarde pas à faire surface sur la toile et en particulier sur les réseaux sociaux, déclenchant logiquement la colère des fans américains touchés. Cela dit, pour la plupart d’entre eux, il est encore possible alors de passer à travers les gouttes à quelques heures de la diffusion.

A ce stade (on est jeudi soir en France), pas besoin d’avoir fait Polytechnique pour comprendre que cet événement sériel suscitera une foire à clics le lendemain chez les médias français.

Ainsi ce vendredi, à moins de se couper des sites d’informations (qu’il soit généralistes ou spécialisés), de Facebook et de Twitter (voire Instagram, Pinterest, etc.), il était impossible de ne pas tomber sur LA révélation en question.

Alors que son épisode n’est pas encore prêt à consommer, le fan « téléchargeur » n’a déjà plus que les yeux pour pleurer, alors imaginez les « honnêtes gens » qui attendent patiemment la diffusion sur TF1 (qui propose actuellement la saison 10).

Qu’elle est loin l’époque où on attendait de savoir qui avait tiré sur J.R. alors que l’épisode avait déjà été programmé depuis un bail aux Etats-Unis. Aujourd’hui, pour ce genre de scénario, il faut obligatoirement suivre sa série en US+24 si on veut encore se laisser surprendre par l’expérience du visionnage.

Principes de précaution

Sauf, que… non, il faudrait presque consommer son épisode en même temps que le petit-déjeuner pour être sûr de s’en sortir. La plupart des sites français (traitant plus ou moins des séries) ne peuvent se passer de la puissance du buzz (business is business) et s’il y a un sujet qui chauffe, il faut absolument en parler (cf. Game of Thrones, le final de How I Met Your Mother…).

Mais encore faut-il savoir bien en parler sur la forme (pas question de donner des leçons ici à qui que ce soit). L’idée, c’est d’éviter de spoiler le lecteur qui ne veut pas savoir (lui laisser au moins le choix) sachant que le risque zéro est presque impossible.

Pour cela, il faut limiter le plus possible les indices susceptibles de gâcher le plaisir. Bien choisir le titre, l’accroche (prévenir le lecteur qu’il y aura des spoilers dans l’article) et la photo d’illustration. Si le titre évoque « le départ d’un personnage » et que la photo montre ce personnage en question, c’est un peu bête. Une erreur (faute ?) à la source qui s’aggrave sensiblement avec l’effet boule de neige des réseaux sociaux.

Certains disent que les spoilers ne sont pas gênants, qu’on en fait tout un foin, qu’ils n’empêchent pas de savourer son épisode… OK, il y a spoiler (« Machin va raser sa barbe ») et spoiler (« Machin va ressusciter dans la douche »). Enfin, bon, si on vous souffle le twist d’un film ou un d’un bouquin, il y a de quoi avoir les nerfs, non ?

Tout cela pour dire que s’il est compliqué d’éviter certains spoilers, comme celui de cette semaine, on aimerait que certains médias respectent un peu plus leurs lecteurs. En terme de titres d’article (*), là où de nombreux sites américains parviennent à masquer du mieux qu’ils peuvent le dernier rebondissement de la veille (**), beaucoup de sites français n’hésitent pas à envoyer du spoiler en pleine face (parce qu’il vaut mieux y aller franco que la jouer discret ?) (***). Un peu de respect, tout de même.

(*) Le titre peut surgir via les réseaux sociaux, les flux RSS ou une alerte sur son smartphone. Donc, sans forcément aller prendre le risque d’aller directement sur tel ou tel site quand y a danger potentiel.

(**) Pratiquant ma veille sur les séries via les flux RSS, je me fais très rarement spoiler par les titres de mes sources US.

(***) Je ne donnerai pas d’exemples mais ceux qui me suivent sur Twitter ont déjà pu se rendre compte de mon agacement vis-à-vis des méthodes de certains sites médias (au sujet de séries diffusées sur les chaînes françaises, à une époque où la pratique du visionnage en différé ne cesse de grimper, il est intolérable de se faire spoiler alors que l’épisode vient juste d’être diffusé).

Publicités

Catégories :divers, web

Tagué:

3 réponses

  1. On ne respecte pas les spoilers de séries alors qu’on ne s’amuserait pas à raconter la fin d’un film, les séries sont un genre mineur voyons ! 😛
    Après je suis la première à faire des articles contenant des spoilers mais je préviens toujours et comme tu dis j’évite (même si des fois ça m’échappe) d’illustrer avec des infos majeures.
    Et pour l’affaire « Grey’s Anatomy », j’avoue qu’à force de lire partout qu’un personnage était mort et que c’était trop horrible, j’ai fini par aller à la pêche à l’info et me spoiler volontairement ! lol (mais ça ne m’a pas empêchée de chialer comme une madeleine !)

  2. Tellement d’accord avec toi.
    Je ne visite plus aucun site sur les séries avant la fin de MA saison, jusqu’à ce que j’ai vu le dernier épisode, à mon rythme.
    Spécialement un certain gros site français de cinéma et série (*llo*cin*) qui, malgré ne nombreuses plaintes de ses lecteurs, continue à faire d’énormes spoilers avec leurs titres et photos, sous couvert d’écrire en dessous « spoiler ». Tout le monde a déjà compris.
    Un autre dévoile carrément l’intrigue dans le titre (P*emiere*).
    Aucun respect pour les amateurs et les fans de ces séries, tout ce qui compte c’est le faire de maximum de clics et de visites pour attirer les annonceurs. Rageant.
    Merci à SerieTVnews d’être ce qu’il est.

Poster un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.