L’édito n°9 : le triomphe du french cinema… à quand celui des séries françaises ?

Jean Dujardin et Natalie Portman
Quel chanceux ce Jean Dujardin !

En entamant cet édito, je ne peux pas m’empêcher de saluer le succès de The Artist aux Oscars la nuit dernière et en particulier le trophée de meilleur acteur remporté par Jean Dujardin, vous savez, ce comédien révélé à la télé dans la shortcom Un gars, une fille qui est donc parvenu à battre George Clooney (vous savez, ce fameux séduisant médecin dans Urgences) et Brad Pitt (vous savez, cette belle gueule aperçue il y a un déjà un bout de temps dans Dallas) sur leur propre terrain.

Un film français récompensé de cinq Oscars… Sérieusement, même si, nous frenchies sommes assez calés pour proposer toute une flopée de long métrages chiants au possible, le fun semblant réservé aux comédies franchouillardes -je caricature, of course !-, il faut tout de même reconnaître -et la soirée d’hier ainsi que celle des Césars ce vendredi n’en sont évidemment qu’un rappel- qu’on possède, dans l’ensemble, un cinéma de belle facture.

On ne prend pas toujours notre pied mais notre 7éme art a plutôt de la gueule, ce qui n’est pas vraiment le cas globalement de notre fiction télé. Certes, il y a de belles tentatives de la part de Canal Plus (de Engrenages à Kaboul Kitchen), voire sur France 2 (Les beaux mecs, Les hommes de l’ombre…), mais on n’imagine pas une seule de nos séries faire la nique à Mad Men ou Boardwalk Empire lors des Emmy Awards, si tant est que cela puisse être possible techniquement. Quoique la mini-série Carlos a tout de même glané un Golden Globe et deux nominations aux Emmys l’an dernier, mais cela tient davantage de l’exception (d’ailleurs, c’était aussi un film).

Mais avant d’imaginer concurrencer les meilleurs dramas anglo-saxons, rien que sur le plan franco-français on aimerait bien que les essais de Canal ou France Télévisions voire Arte finissent par faire boule de neige. Que l’offre en terme de fiction française de qualité se multiplie. Que cela donne de (bonnes) idées à TF1 et à M6, et qu’on puisse produire enfin des séries populaires de qualité capables de rassembler sur nos antennes autant de monde que les cop show américains (cf “l’exception culturelle inexistante à la télévision ?”) qui boostent les primes, de la même façon que nos films sont capables d’exploser des records d’entrées dans les salles et de concurrencer les plus gros blockbusters en provenance de chez L’Oncle Sam.

Aujourd’hui, quoi qu’on en dise, les français ont de bonnes raisons d’être fiers de leur cinéma (sans pour autant oublier que tout n’est pas si merveilleux), il serait bien qu’il en soit de même à l’avenir pour leur télévision. Mais dans un pays où on continue à regarder la fiction télé (et en particulier les séries) avec un certain dédain et ou les dirigeants des chaînes croient connaître mieux que quiconque les goûts du public,  il va falloir faire preuve d’une patience presque infinie…

Nick

Visuel : Jean Dujardin et Natalie Portman/SIPA.

Publicités

Catégories :divers

Tagué:,

2 réponses

Poster un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.